3 - Décadence en Franciland.

Les Démagrogs - Ouximer
Les Démagrogs - Ouximer

Pendant ce temps, en Franciland, la situation politique se détériore. Baden Loden n'a pas choisi ce pays par hasard…

Au lieu de s'unir devant l'adversité, la population se divise en groupes d'opposants manipulés par la minorité pensante des Démagrogs. Ces derniers puisent leur source d'existence dans l'agitation créée autour d'objets victimisés, sans lesquels leurs cerveaux se déliteraient jusqu'au vide intégral. Donc il est vital pour eux d'animer la confusion des esprits en sens inverse des aiguilles de la paix qui, elle, ne génère que douceur et créativité, matières létales pour des Démagrogs dignes de ce nom.

Comment procédent-ils ? Par exemple, ils font croire au peuple qu'il y a une opposition gauche-droite. Notions calquées sur l'hémicycle d'une représentation datant de deux siècles. Alors que la vérité est toute autre : c'est du Haut et du Bas qu'il s'agit, une simple affaire quantitative.

Le Haut, composé des plus gros budgets, n'a plus besoin d'intervenir puisqu’à gauche, les Demagrogs mettent en pratique leur devise qui est de "diviser le Bas pour mieux régner", pendant que la droite protège le Haut. Mais sur tout cela, règne la bande des Quarante Cracras. On les voit très rarement en public, ils passent leur temps à se remplir la panse incognito sur la Plage de Marmelade, devant leurs yachts géants, en faisant croire au peuple qu'il a une DETTE.

Baden Loden connaît très bien ce mécanisme puisque sa famille fait partie du Haut. Mais son caractère bilieux et jaloux ne sait pas s'en satisfaire, il rêve d'être le crac des Cracras, au dessus du Haut, aux côtés du Grand Ripapaoulère en personne, béni soit Son nom.

 

Pendant ce temps, donc, les différents groupes manifestent leur mécontentement.

  

 

PBP Parti pour la Bêtise Populaire
PBP Parti pour la Bêtise Populaire

Ceux qui ont un salaire veulent qu'on l'augmente, ceux qui n'en ont pas en réclament un, les jeunes tirent à boulet rouge sur le pouvoir des vieux tout en aspirant à l'avoir et les vieux regrettent de ne plus être jeunes mais pour cela il ne sert à rien de manifester. D'ailleurs, nul ne peut prouver l'utilité de cette agitation – ou son inutilité.

Les Démagrogs en profitent car il y trouvent matière intellectuelle à se revitaliser et les Quarante Cracras s'en tamponnent le coquillard du moment que le peuple continue à acheter les horribles camelotes qu'ils mettent sur le marché et qu'eux-mêmes peuvent continuer à se vêtir de soie, de diamants et d'organdi assemblés par les petites mains de la Haute Cracrature.

MAC - Mouvement Anti-Camemberts
MAC - Mouvement Anti-Camemberts

Les deux mouvements qui se font le plus remarquer sont : le PBP et le MAC.

Le premier, intitulé "Pour la Bêtise Populaire", un rassemblement unique qui revendique le droit à l'acculture, au pastaga, à la télé réalité, au consumérisme aveugle et à la méfiance vis-à-vis de tout ce qui ne lui ressemble pas.

Le second, "Mouvement Anti-Camembert", constitué d'une partie de la population qui se veut dissidente, souhaite une acculture identitaire, des portables pour tous et la reconnaissance de leur dégoût phobique pour le fromage blanc.

Heureusement qu'on les distingue à leur différence vestimentaire, sans quoi la confusion serait totale !

L'Ouximer harangue la foule...
L'Ouximer harangue la foule...

C'est là que Jean-Baptiste de l'Ouximer, humain mitigé (voir "La Genèse de l'Ouximer"), ne peut s'empêcher d'intervenir avec ses petits moyens et sa grosse conscience.

Il se voit mal en tribun, comme au début du vingtième siècle, monté sur le socle d'un monument ou sur un tonneau de vin (plutôt, oui), haranguant la foule afin d'expliquer au bon peuple que les Quarante Cracras se nourrissent à chaque seconde de leur différent, que le terrible Baden Loden en profite pour miner les pieds de la statue de la Liberté et tout ce qui s'en suit.

Car mademoiselle Hermine lui a raconté sa mésaventure. Et sa rencontre avec Momo le Dauphineur…bon, passons.

La situation est grave, il faut organiser une concertation…